Human Interest Stories

Stephen Dock

L’écart creusé entre un sens initial de photographies choisies pour les médias et un sens actualisé par de nouveaux agencements amène à une autre forme pour celles-ci. L’image n’est pas du réel figé. Ici, elles interrogent un nouveau point de vue : prises au bord de la ligne de front, juste à côté, interdites, des regards, des gestes banals... du non-événement où la violence persiste pourtant. Que racontent-elles ? « Les faits divers ont pour effet de faire le vide politique, de dépolitiser et de réduire la vie du monde à l’anecdote qui peut être national ou planétaire en fixant et retenant l’attention sur des événements sans conséquences politiques, ils pourront même être dramatiser pour en tirer ou pour les transformer en problèmes de société. » selon Pierre Bourdieu. Les faits divers ("human interest stories" en anglais) évoquent aussi une forme de littérature, des histoires, qui même sous forme fractionnée sont mémoire vivante, de lieux, de visages, de ressentis. 

Caractéristiques techniques 
format : 210 x 297 mm 
24 pages et couverture à grands rabats
impression offset sur Arcoprint milk
reliure Singer fil noir

langue : anglais
​tirage limité à 200 exemplaires, numérotés et signés 

25 euros (+ frais de port)

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
0